Le boxeur Sofian Hadj-Brahim dans la cour des grands

À 24 ans, Sofian Hadj-Brahim prépare l’un des combats les plus importants de sa carrière : le 25 novembre, l’Alésien boxera lors de la Nuit des Champions au Palais des Sports de Marseille.

« Entraîne-toi dur et tu seras un jour sur ce ring » lui avait prédit sa mère il y a dix ans. Alors minot, Sofian Hadj-Brahim partait à Marseille assister pour la première fois à la Nuit des Champions. « Mon père, champion de kick-boxing, m’avait fait ce cadeau. J’avais des étoiles plein les yeux… Il faut se rendre compte que ce rendez-vous, c’est l’équivalent de la Ligue des Champions en foot, c’est un vrai spectacle, avec les meilleurs boxeurs du moment. »

La prémonition maternelle trotte en permanence dans la tête de Sofian Hadj-Brahim en ce moment, lui qui prépare l’un des plus grands rendez-vous de sa jeune carrière professionnelle. Pour boxer au Palais des Sports de Marseille le 25 novembre, il ne compte pas ses heures devant le sac de frappes, face à son coach, gants aux poings, ou dans la salle de sport. « L’entraînement et le sérieux finissent toujours par payer. Ma première victoire c’est déjà d’avoir fait de mon rêve une réalité. »

« J’y vais pour créer l’exploit »

Sofian Hadj-Brahim a été retenu par l’organisateur de la Nuit des Champions pour y disputer l’un des douze combats de K1 rules (kick-boxing), dans la catégorie des 70 kg. Il affrontera Mickaël Pignolo, déjà vainqueur à deux reprises lors de ce rendez-vous marseillais. « Je ne pars peut être pas favori, mais j’y vais pour créer l’exploit » martèle le jeune boxeur alésien, qui n’est tout de même pas un débutant : passé professionnel il y a deux ans, Sofian Hadj-Brahim reste encore pour le moment invaincu dans la cour des grands. Une catégorie intransigeante où les boxeurs n’ont plus de casque et autres protections tibiales, où « les adversaires sont tous très affûtés et les combats très durs ».

À 24 ans, Sofian Hadj-Brahim s’apprête à livrer l’un des combats les plus importants de sa carrière devant près de 6 000 spectateurs massés dans le Palais des Sports de Marseille, prêts à débourser jusqu’à 40 € pour assister au spectacle. Les combats seront également retransmis à la télévision. Mais surtout, en bord de ring, l’Alésien Sofian Hadj-Brahim sera scruté par les meilleurs spécialistes de la discipline. Faire bonne figure lors de ce rendez-vous lui permettrait d’être choisi pour disputer d’autres prestigieux combats et ainsi de poursuivre sa carrière… dans le sillage du paternel.

L’une des plus grandes soirées boxe en France

Véritable show “à l’américaine”, la Nuit des Champions rassemble pendant près de quatre heures les meilleurs combattants en K1 rules (kick-boxing), s’affrontant pour conserver leurs prestigieuses ceintures. Douze combats de très haut niveau qui font monter la pression dans le chaudron du Palais des Sports de Marseille. Cette année, notons la participation de la star mondiale, Chingiz Allazof.

Cette soirée est organisée par Érick Romeas et le Full Contact Academy.

Voir toutes les photos




http://www.alescevennes.fr/articles/pac/actualite/sports...loisirs/_2017/le.boxeur.sofian.hadj-brahim.dans.la.cour.des.grands
© 2014 http://www.alescevennes.fr