Historique : Romain Dumas décroche une 3e victoire à Pikes Peak

Arracher un 3e titre dans la course de côte américaine la plus connue au monde est un exploit. Le pilote alésien voulait aussi signer un nouveau record, mais un problème mécanique l’en aura hélas empêché.

C’est la passe de trois pour Romain Dumas qui vient une nouvelle fois de s’emparer de la victoire dans la course de côte la plus célèbre du monde, Pikes Peak (Colorado, États-Unis). Une nouvelle couronne obtenue à bord d’une Norma MXX RD Limited hors normes, munie d’un groupe propulseur surpuissant et d’un pack aérodynamique impressionnant.

Des essais qui laissaient présager d’un exploit

Les montées d’essais avaient déjà permis d’entrevoir le potentiel de l’auto confiée aux mains expertes du double vainqueur des 24 Heures du Mans et champion du monde d’endurance en titre. Mais, si la première cible a été atteinte sans coup férir, le second objectif est resté hors de portée : en effet, Romain Dumas ne cachait pas nourrir l’ambition d’effacer des tablettes le record de montée détenu par Sébastien Loeb en 8’13’’878.
C’est une panne technique finalement assez banale qui a entravé le projet de Romain Dumas… Lorsque le pilote alésien s’est élancé dimanche 25 juin à 9h41 heure locale, il ne tarda pas à remarquer que son moteur ne pouvait donner sa pleine puissance. La faute à une bougie d’allumage cassée qui fera même douter le pilote sur ses chances d’atteindre le sommet.

« Nous n’avions jamais préparé la course comme cela »

Finalement, si l’insatiable pilote cévenol ne minimise pas la satisfaction née de sa victoire, il garde dans un coin de son cœur un véritable regret de n’avoir pu s’attaquer au record : « Après les essais, nous avions une petite idée du temps réalisable… Nous avions notre chance. Malheureusement, cela reste hypothétique et c’est décevant » déclare Romain Dumas avant de tempérer : « Le chrono ne doit pas faire oublier le travail qui a été fourni en amont. Avec Norma et tous les membres de RD Limited, nous n’avions jamais préparé la course comme cela et nous nous étions donné les moyens de nos ambitions » conclut de manière optimiste Romain Dumas.
Celui-ci est monté sur la première marche du podium avec le temps de 9’05’’672, ce qui, compte tenu de soucis mécaniques, est un exploit supplémentaire à mettre à l’actif de l’Alésien.
Compétiteur né, Romain Dumas sait se nourrir de ses déceptions pour aller toujours plus de l’avant. Est-ce à dire qu’il sera de nouveau au départ dans le Colorado en 2018 ? C’est une hypothèse qu’il ne faudra surtout pas exclure.

Voir toutes les photos




http://www.alescevennes.fr/articles/pac/actualite/sports...loisirs/_2017/historique...romain.dumas.decroche.une.3e.victoire.a.pikes.peak
© 2014 http://www.alescevennes.fr