Fous Chantants 2017 : Devenez donc choriste !

Rencontre avec Marie-Édith, Marithé, Maxime, Véronique et Fouhad qui participeront à la 20e édition du Festival. Et pourquoi pas vous ?

« J’aime le chant… » Ne serait-ce pas là l’essentiel ? C’est la onzième fois que Marithé s’inscrit au festival. Soprano dans plusieurs ensembles musicaux à Rousson, Alès et Nîmes, la choriste alésienne est passionnée de chant et se réjouit d’avance à l’idée de participer : « C’est un événement marquant au cœur de l’été. L’ambiance est fraternelle et très chaleureuse. » Et Marie-Édith, sa fille, de surenchérir : « La magie opère à chaque fois, dès la première répétition. » Cette dernière a participé quatre fois au festival et ne s’en lasse pas. « Le fait de connaître ou non le répertoire de l’artiste ne change rien. Tous les choristes sont heureux d’être ensemble » ajoute-t-elle.
Pour Fouhad, en revanche, c’est une première : « Depuis 2012, je fais partie de la chorale Éclats de Voix, à Rousson. Les autres années je n’avais pas de possibilités d’y participer, mais cette fois, j’ai saisi l’occasion. »

« Une expérience humaine très forte »

Si le festival attire de nombreux participants venant de tout l’Hexagone, certains viennent aussi de l’étranger. Véronique habite à Antoing, en Belgique. Elle voyagera jusqu’à Alès avec deux de ses amis qu’elle fréquente dans des ateliers de gospel. Elle logera dans l’enceinte du lycée Jean-Baptiste Dumas qui est mis à disposition pour toute la semaine chan tante. Plus qu’un défi, sa participation aux Fous Chantants est un rêve. Véronique s’impatiente à l’idée de chanter aux côtés de centaines de choristes : « Je vais vivre une expérience humaine très forte et impressionnante. Puis, c’est un honneur d’être présente au concert avec Florent Pagny. En plus, l’idée de donner de la visibilité à une association est une très bonne idée. » En effet, pour la première fois, les Fous Chantants s’associent à une cause afin de lui donner un petit coup de pouce. Il s’agit cette année du syndrome de duplication MECP2, maladie rare qui touche les enfants. Maxime, 11 ans, sera probablement le cadet de la chorale des Fous Chantants, aux côtés des sopranos. « Cela fait un moment que j’entends parler du festival par mes parents et par mes amis. Je me questionnais sur une possible participation » raconte l’adolescent. Guitare à l’école de musique Maurice-André d’Alès, chorale au collège Racine, Maxime se passionne de plus en plus pour la musique. « Quand il a su qu’il y avait Florent Pagny, il s’est demandé s’il avait la possibilité d’avoir un autographe et son père lui a dit “Et pourquoi tu n’y participerais pas ?” » raconte sa maman. Aussitôt dit, aussitôt inscrit.
Maxime, paré pour l’aventure, vivra sa première expérience avec les Fous Chantants cet été et il s’y voit déjà : « Ça va être une chouette aventure. »
Pourquoi ne pas la vivre, vous aussi ?

Inscrivez-vous !

Voir toutes les photos




http://www.alescevennes.fr/articles/pac/actualite/evenements...festivites/_2017/fous.chantants.2017...devenez.donc.choriste..
© 2014 http://www.alescevennes.fr