Alès, ville “4 Fleurs”
  • image
    4e Fleur
  • image
    4e Fleur
  • image
    4e Fleur
 
Alès, ville “4 Fleurs”
Ce label national obtenu en octobre 2008 et renouvelé en 2011, 2014 et 2017, atteste de la qualité du cadre de vie de la capitale des Cévennes.
 

Le 22 octobre 2008, le Comité national “Villes et villages fleuris” a décerné à Alès une 4e Fleur. Alès devenait ainsi l’une des 220 communes de France et surtout la première ville de la région Languedoc-Roussillon à se prévaloir d’une telle distinction.

Une énorme fierté

« Cette 4e Fleur représente une énorme fierté pour les élus alésiens et pour l’ensemble du personnel municipal, savoure Max Roustan, maire d’Alès. Ce label concrétise en effet tout le chemin parcouru ensemble pour métamorphoser la ville ». Finie, en effet, l’ancienne cité minière, à l’image “noire”, triste et poussiéreuse. Et bonjour la cité gaie, fleurie, pimpante et parsemée de jets d’eau, à laquelle “Villes et villages fleuris” a décerné la plus haute récompense possible.

La récompense de 15 ans d’efforts

Cette 4e Fleur prouve que tous les efforts consentis depuis 15 ans pour faire d’Alès l’espace du bien-vivre ont porté leurs fruits. Bien au-delà du fleurissement, le jury national, dépendant du ministère du Tourisme a en effet tenu compte de critères stricts dans des domaines très variés : la rénovation des façades, la qualité de la voirie et du mobilier urbain, la pratique du tri sélectif, l’application de l’Agenda 21 ou encore la gestion de l’eau… Autant de paramètres qui font l’objet, à Alès, de soins et d’améliorations constants afin d’améliorer quotidiennement le cadre de vie et de donner envie à ceux qui découvrent la ville d’y revenir, voire de s’y installer.