Pikes Peak : Romain Dumas s’attaque au record ce dimanche
  • image
    Romain Dumas a effectué ses derniers réglages sur le circuit vitesse du Pôle Mécanique.
  • image
    Romain Dumas a effectué ses derniers réglages sur le circuit vitesse du Pôle Mécanique.
  • image
    Romain Dumas a effectué ses derniers réglages sur le circuit vitesse du Pôle Mécanique.
 
Pikes Peak : Romain Dumas s’attaque au record ce dimanche
Le pilote alésien, déjà double vainqueur de la plus célèbre course de côte au monde, était sur le Pôle Mécanique Alès-Cévennes lundi 29 mai pour finaliser les réglages de sa nouvelle voiture développée spécialement pour s’approcher du record de la montée.
 

Après avoir remporté par deux fois la course Pikes Peak International Hill Climb, que reste-t-il à Romain Dumas comme motivation pour partir à l’assaut le 25 juin du sommet situé à 4 301 mètres dans le Colorado (États-Unis) ? Battre le record de la montée établi par Sébastien Loeb en 8’13’’878 est le nouveau défi que s’est lancé le pilote alésien avec son écurie privée RD Limited. « Nous avons été heureux de décrocher deux victoires à Pikes Peak en 2014 et 2016, mais il a toujours manqué un petit quelque chose. Nous n’avons encore jamais parfaitement assemblé toutes les pièces du puzzle le jour J » avoue Romain Dumas.
Qui dit nouveau challenge, dit nouvelle auto ; ce prototype Norma MXX conçu, assemblé et mis au point dans les ateliers du Pôle Mécanique Alès-Cévennes est tout simplement hors normes…

À l’attaque du record

Pour sa cinquième participation, Romain Dumas a entamé une petite révolution avec le soutien de Norbert Santos, le patron de Norma. Si la Norma MXX RD Limited reprend la monocoque en carbone de la M20 victorieuse en 2016, de nombreux éléments ont en effet évolué au cours des douze derniers mois (lire encadré ci-dessous). « Après la course de l’an dernier, nous avons établi une longue liste avec Norbert Santos, puis nous avons travaillé chacun de ces points, les uns après les autres. La voiture est un peu plus lourde, mais c’est son côté bodybuildé qui veut ça : elle est plus large, plus longue, plus… tout ! C’était nécessaire pour être plus rapide. »
Avec le constructeur français, Romain Dumas vise donc une troisième victoire au général, mais aussi un chrono plus rapide que celui réalisé l’an dernier (8’51’’445) qui était déjà la deuxième meilleure performance de l’histoire. Il tentera ainsi de s’approcher du record (8’13’’878) nécessitant de négocier les 156 virages et les 19,93 km d’ascension à la vitesse vertigineuse de 145,30 km/h de moyenne.

Une préparation sur le Pôle Mécanique

Tout au long de la préparation de ce défi, le pilote et les 14 personnes de son écurie ont utilisé la piste vitesse du Pôle Mécanique Alès-Cévennes pour valider les évolutions châssis.
Lundi 29 mai, Romain Dumas y a effectué sa dernière séance de roulage pour valider certains réglages avant de faire partir le bolide par avion aux États-Unis. C’est entouré du grand patron de Norma, Norbert Santos, et de toute l’équipe de RD Limited qu’il a enchaîné quelques tours. Ses fans, ses amis et des passionnés de sports mécaniques ont pu côtoyer le champion à l’intérieur même du stand… En toute simplicité, comme il en a l’habitude. « Cette voiture est vraiment plus facile à conduire que celle de l’an dernier, tout en étant plus efficace, plus rapide, partage Romain Dumas au sortir du baquet. Ici, sans attaquer, nous gagnons deux secondes sur les 2,5 km du circuit vitesse… »

Rendez-vous ce dimanche 25 juin pour la 95e édition de Pikes Peak International Hill Climb.

La voiture de tous les superlatifs

Avec des moyens financiers modestes, par rapport aux grosses écuries et par rapport à ceux engagés en 2013 pour le record de Sébastien Loeb, Romain Dumas a réussi l’autre pari de mettre au point une voiture ultra-compétitive. 740 kg pour 620 cv.
« Nous avons cherché à tout améliorer » explique Romain Dumas. Cela concerne notamment l’aérodynamique avec une carrosserie complètement nouvelle : on aperçoit sur les photos une lame avant d’une largeur de 2,30 m et des dérives impressionnantes pour que la MXX RD Limited gagne en appui aérodynamiques et en finesse de pilotage.
Sous la carrosserie, la mécanique a aussi été modifiée de manière significative. L’utilisation d’une transmission intégrale est conservée et optimisée. Le système de freinage a été complètement revu avec un passage au carbone et un nouvel ensemble disques/plaquettes/étriers, tandis que d’autres pièces ont été réalisées spécifiquement pour la course de Romain Dumas, tels que les portes moyeux signés Poly Shape.
Les liaisons au sol ont fait l’objet d’un travail intensif, RD Limited poursuivant sur ce point la collaboration de longue date avec PKM Consulting. Enfin, la monte pneumatique change, avec des roues plus imposantes, grâce à un partenariat étroit avec Michelin.
Le moteur Honda 4 cylindres 2,0 litres propulse toujours le prototype français mais il est désormais équipé d’un nouveau turbo et d’un nouvel échangeur.

 
jeudi 22 juin 2017
 
 
 
A lire aussi...
Alès Trêm : encore plus de spectacle ce week-end
Graham Jarvis remporte le 3e 24MX AlèsTrêm
Pikes Peak : Romain Dumas s’attaque au record ce dimanche
46e Rallye du Gard-Alès Agglomération : 4 courses en 1
Historique : Romain Dumas décroche une 3e victoire à Pikes Peak
Championnats du monde de hip-hop : l’association All’Style est qualifiée
Deux Alésiennes parmi les Gazelles