380 apprentis formés au CFA d’Alès
  • image
    (vide)
  • image
    (vide)
  • image
    (vide)
 
380 apprentis formés au CFA d’Alès
19 formations en alternance sont proposées, en lien étroit avec les entreprises du bassin alésien pour maximiser les chances d’embauche.
 

À Alès, le Centre de Formation des Apprentis (CFA) pilote la formation de 380 apprentis, « dont certains arrivent de l’Ardèche, de la Drôme ou de l’Hérault » explique Nathalie Rivenq, responsable du service commercial et chargée du développement de la formation en alternance sur le territoire. Ce ne sont pas moins de 19 formations qui sont dispensées dans les locaux situés aux Près-Rasclaux, allant des métiers de bouche (boulangerie, cuisine), aux services (coiffure, commerce, préparation en pharmacie), en passant par les métiers de la mécanique automobile. « Nous nous attachons à proposer des formations qui répondent aux besoins des entreprises du bassin alésien. » Car l’apprentissage peut être une voie royale vers l’emploi : la promotion 2017 a enregistré 85 % de réussite aux examens et le taux d’insertion professionnelle a atteint les 77 % en 2016. « C’est pour nous aussi une satisfaction de voir d’anciens apprentis devenus chefs d’entreprises et maîtres d’apprentissages à leur tour » partage avec une fierté Marine Fricaux, adjointe au directeur du CFA d’Alès.

Les nouvelles formations en place

Si la “carrosserie” est l’un des fers de lance du CFA d’Alès, l’établissement développe aussi sa filière commerciale à travers une toute nouvelle formation de “vendeur-conseiller commercial”, ainsi qu’une formation de “gestionnaire d’unité commerciale” (niveau Bac + 2).
Les futurs apprentis ont jusqu’en décembre pour accomplir leurs démarches afin d’obtenir un contrat d’apprentissage. Tout est expliqué chaque mercredi, lors de tables rondes auxquelles il convient juste de s’inscrire au préalable pour pouvoir y participer. Un parcours personnalisé peut même être proposé au cas par cas.

Apprentis, mode d’emploi

Être apprenti en alternance, c’est déjà entrer dans le monde du travail. Il faut en respecter les codes et les obligations. En contrepartie, un salaire, dont le montant est fixé selon la convention collective, est attribué aux apprentis selon l’âge et la formation choisie. Les entreprises, quant à elles, peuvent se prévaloir d’aides de l’État ou de la Région.

CFA d’Alès
270, quai des Prés Rasclaux, Alès

www.sudformation.cci.fr

 
mardi 22 août 2017
 
 
 
A lire aussi...
Journée portes ouvertes au CFA d’Alès ce samedi
Un bolide oublié reprend la piste du Pôle Mécanique grâce au lycée de La Salle
Rentrée scolaire 2017 : le retour aux 4 jours est confirmé
Treize collégiens s’initient à l’aéronautique
Rentrée : quoi de neuf dans les 24 écoles d’Alès ?
Une rentrée en douceur dans les écoles d’Alès
Rêves/Parties aux collèges : lancement réussi à Anduze