Les droits des enfants plaidés au Palais de Justice
  • image
    Les enfants et le public ont été reçus dans la salle d’audience par les magistrats et les avocats.
  • image
    Une mise en scène très réaliste.
  • image
    De véritables tranches de vie interprétées avec émotion.
 
Les droits des enfants plaidés au Palais de Justice
La journée anniversaire de la convention internationale des droits de l’Enfant a été célébrée avec talent jusque dans le prétoire du tribunal.
 

La grande salle d’audience du Palais de Justice transformée en salle de théâtre ? C’est ce que les avocats du barreau d’Alès, en accord avec la présidente du TGI Mme Myriam Bendaoud, ont réussi à faire pour marquer la journée des droits de l’enfant.

Avec le soutien très actif de Annie Corbier qui a écrit et mis en scène la pièce, les avocats ont ainsi « donné la parole à ceux qui étaient à l’honneur, c’est à dire les enfants » commentait Maître Fabienne Blanchon. Avec sa consoeur maître Marie Simon-Perez, les deux avocates soutenues par tout le barreau d’Alès ont pu mettre en relief cet événement.

Les enfants dans la salle d’audience

C’est donc accueilli par la présidente Madame Bendaoud et par le nouveau Procureur de la République, Monsieur Emmanuel Garcia, qu’un public plus nombreux que les sièges disponibles, a franchi les portes de la salle d’audience. Des élus comme Martine Magne, maire adjointe d’Alès ou encore Patrick Malavieille, maire de La Grand-Combe, avaient tenu à être présents.

Au premier rang, les magistrats s’amusaient des saynètes jouées par les élèves de l’école de musique et de théâtre d’Alès, qui interprétaient avec beaucoup de justesse « des situations qui étaient parfois en deçà de la réalité » souriait à la fin du spectacle Maître Simon-Pérez.

Humour et justesse des propos

Ces petits tableaux reflétaient avec beaucoup d’humour, des situations de la vie courant traversée par des jeunes mineurs confrontés à leurs droits et à leur respect, dans des situations familiales parfois inextricables.

« Il fallait aujourd’hui écouter les enfants. Cet après-midi, ils ont montré beaucoup de talent » commentait Marie Simon Perez.

La convention des droits de l’enfant, célèbrera bientôt, son trentième anniversaire. Par le coup de projecteur donné lors de cet après-midi dans la salle d’audience du tribunal d’Alès, ses grands principes auront été joyeusement rappelés. Les applaudissements nourris qui ont résonné dans le prétoire, étaient une exclusivité rare que la présidente Bendaoud et les magistrats présents lors de cette manifestation, ont savourés avec beaucoup de malice.

 
vendredi 24 novembre 2017
 
 
 
A lire aussi...
“Temps d’artistes au lycée” : le théâtre investit le lycée JBD du 30 janvier au 3 février
Le 9 MAI : LE PRINTEMPS DES ASSISTANTES MATERNELLES
Saint-Julien-les-Rosiers : Des jeux, des jeux... et des jeux !
18e finale d’éducation routière pour les CM1
Les droits de l’enfant à l’honneur à Alès et Saint-Christol
Les droits des enfants plaidés au Palais de Justice
Young Night, les jeunes sur le dance floor le 22 décembre