Les entreprises s’impliquent dans les quartiers d’Alès
  • image
    Olivier Delcayrou, sous-préfet d’Alès, a tenu à réunir tous celles et ceux qui collaborent à la réalisation de ce projet.
  • image
    Chacun des invités a pu faire part de son expérience.
  • image
    Les responsables associatifs et les élus ont pris place à la Maison pour Tous Louis Aragon, dans le quartier alésien des Cévennes.
 
Les entreprises s’impliquent dans les quartiers d’Alès
La signature de la charte “Entreprises et Quartiers” permet un engagement direct des partenaires dans les zones prioritaires de la politique de la Ville.
 

En matière de politique de la Ville, nombre d’actions sont engagées. Elles impliquent de plus en plus de partenaires : aux côtés des associations de lutte contre l’exclusion viennent désormais se joindre les entreprises. 76 dirigeants, dont 46 issus du bassin alésien, ont signé la charte “Entreprises et Quartiers”, le 15 mars en Préfecture du Gard.

Au cœur des quartiers prioritaires de la politique de la Ville, à la Maison pour Tous Louis-Aragon (quartier des Cévennes), à l’initiative de la DIRRECTE 1, le sous-préfet d’Alès, Olivier Delcayrou, avait tenu à présider une rencontre entre ces différents partenaires pour présenter les champs d’action de cette charte et d’insister : « Nous souhaitons élargir le spectre de ceux qui peuvent intervenir dans ces quartiers ».

Dans l’assistance, la présence de Jalil Benabdillah, vice-président d’Alès Agglomération délégué au Développement économique, de Christian Chambon, adjoint au maire d’Alès responsable des Affaires scolaires, mais aussi de Marc Peyroche, président du PLIE Cévenol, illustrait bien l’implication d’une large part des acteurs du territoire dans cette action de dimension nationale.

Un discours venant de l’extérieur

Les chefs d’entreprise ou leurs représentants étaient bien sûr présents, comme Renaud Orsacci, le représentant local de Véolia, qui a évoqué l’intervention de son entreprise au sein du collège Jean-Moulin classé en REP+ : « Nous parrainons des élèves méritants et les aidons à découvrir le monde de l’entreprise. Mais nous participons aussi au jury des rapports de stages des 3e, ainsi qu’au forum annuel des métiers. »

La CPE du collège, Zouléra Badji, a insisté sur l’intérêt « d’un discours venant de l’extérieur du collège » dans cet établissement qui s’est ouvert à l’entreprise depuis trois ans maintenant.

L’implication des salariés

Fabrice Venier, dont l’entreprise de rénovation est installée à Méjannes-lès-Alès, a fait partie des premiers à se lancer dans l’aventure et s’est félicité de l’implication totale de ses salariés dans ce projet : « Nous avons pu accueillir des jeunes en échec scolaire qui se sont avérés être d’excellents éléments. »

Stéphane Pfeffer, le patron de Cora Alès, est fier que son entreprise puisse proposer à des jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la Ville « d’acquérir une certaine compétence technique ».

Une synergie de moyens et d’investissements au service de quartiers qui, pour ce qui concerne le bassin cévenol, intéresse Alès, mais aussi Anduze, La Grand-Combe et Saint-Ambroix. Pour le Gard, cela représente pas moins de 75 917 habitants… Soit un Gardois sur dix.


1 - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

 
mardi 03 octobre 2017
 
 
 
A lire aussi...
Décrochez votre job estival le 13 avril
Un 6e concours pour les audacieux
Les entreprises s’impliquent dans les quartiers d’Alès
Alès Audace : encore quelques jours pour participer !
Citynox rafle le premier prix de l’innovation pour Cooxy
2e parcours Bafa, pour des jeunes en recherche d’emploi
10 lauréats pour la 6e édition du concours Alès Audace